ATTENTION
  • MAI 2018 : Nous avons apportés de nombreuses modifications et mises à jour sur le contenu du site.

Questions fréquemment posées – FAQ

 

Retrouvez ici les questions les plus couramment posées. Bien entendu, n’hésitez surtout pas à nous contacter pour de plus amples détails ou pour toute autre interrogation, via la page « Nous contacter« .

A qui s'adressent nos séjours Chasse aux aurores boréales ?

Aux amoureux de la nature et aux curieux qui aiment découvrir de nouveaux horizons, rêvant de voir des aurores boréales dans un cadre unique, tout cela dans une ambiance de partage et convivialité.

Choisir Aventures Boréales, c’est s’assurer que le maximum sera fait chaque soir pour que vous puissiez observer des aurores (dans la limite des conditions naturelles, voir plus bas). La « chasse » aux aurores est le fil conducteur de votre semaine en Laponie à nos côtés.

Et durant votre séjour, vous profiterez pleinement de la Laponie, en vous y reposant, en pratiquant de nombreuses activités, en découvrant de magnifiques paysages, dans un environnement particulièrement dépaysant.

Les séjours sont destinés aux plus de 12 ans (voir plus bas), et aux personnes capables de marcher sans difficulté (balades / petites randonnées dans la neige) et de supporter le froid de l’arctique (nous restons chaque soir dehors, à attendre et observer les aurores pendant plusieurs heures). L’age de nos chasseurs d’aurores est principalement entre 20 et 45 ans.

Une de nos balades nous fait monter de 110m de dénivelé sur 800 mètres en 25-45 minutes (+ le retour), puis nous fait marcher dans la neige (avec raquettes) pendant 1,5 Km (+ le retour).

Les températures sont généralement comprises entre -15 et -35°c. Il peut faire encore plus froid.

Est-il certain de voir des aurores boréales durant le séjour ?


Cela fait partie du charme des aurores. Il est totalement impossible de garantir l’observation d’aurores. Nous dépendons de 2 phénomènes naturels : l’activité aurorale (liée à l’activité solaire et géomagnétique entre la terre et le soleil) ainsi que de la météo. Il faut donc être conscient qu’il n’est pas sûr d’en observer. Vous devez l’accepter avant même de venir.

 

Lors de la saison 2016-2017 (14 semaines), excepté un, tous les groupes ont eu l’occasion de voir des aurores. Un seul groupe n’a pu observer que de petites aurores (très légères, trop légères), tous les autres ont en plus observé au moins une forte activité aurorale (souvent à plusieurs reprises lors de plusieurs soirée).

Lors de la saison 2017-2018 (16 semaines), 3 groupes n’ont pas pu voir d’aurores, à cause de la météo (l’activité aurorale était pourtant bien présente et largement suffisante).

A nos côtés, vous aurez le maximum de chances pour en observer :

  • Nous sommes parfaitement placés dans le nord de la Laponie, ce qui nous permet de voir des aurores même lorsque l’activité aurorale est faible. Alors que plus bas en Finlande, Suède ou Norvège, il sera nécessaire de profiter d’un pic d’activité aurorale de plus forte magnitude (plus rare) pour peut-être observer une aurore dans le ciel.
  • Vous bénéficierez de notre expérience de « chasseurs d’aurores » à travers la Laponie durant ces dernières années.
  • Vous aurez une semaine complète durant laquelle nous profiterons de chaque soirée pour nous promener (la soirée d’arrivée pendant laquelle nous roulons entre l’aéroport et le village + les autres 6 soirées), attendre les aurores boréales et les observer à différents endroits pour varier les points de vue. Dans de rares cas, lorsque les conditions météo seront trop dures (tempête de neige par exemple) et sur toute la région, nous vous proposerons autre chose (c’est arrivé 7 soirs sur 14 semaines pendant la saison 2016/2017, 3 soirs sur 16 semaines en 2017-2018).
  • Idéalement basés, nous pourrons partir vers l’est, l’ouest, le nord ou le sud pour, quand le temps sera couvert, chercher des éclaircies (hormis lors de conditions météo extrêmes). Nous n’imposons aucune limite de distance depuis le « camp de base ». La limite sera le temps que le groupe acceptera de parcourir pour l’aller et le retour. En général, nous partons à 19h30 et rentrons vers minuit (sauf si des aurores sont dans le ciel, nous continuerons). Nous roulerons dans un véhicule confortable, adapté et équipé pour les routes de Laponie.
  • Le maximum sera fait pour vous permettre d’observer un maximum d’aurores. C’est notre principal but ! Vous observerez notre passion pour cet incroyable phénomène naturel et le plaisir que nous avons à vous le faire partager 🙂
  • Localisés au cœur de la Laponie dans une zone considérée comme « coeur de la Laponie » (à quelques kilomètres d’un des plus anciens villages de Laponie), durant la journée vous pourrez pleinement profiter de vos journées pour vous reposer, pratiquer les différentes activités proposées, profiter de la nature. Dépaysement total assuré ! 🙂

L’intensité de ce phénomène lumineux varie, de peu visible à l’oeil nu à très fort. Toutes les aurores ne sont pas identiques et toutes ne sont pas aussi lumineuses. Tout dépend de l’activité solaire.

Si la météo est mauvaise, nous risquons de passer pas mal de temps sur la route, à tenter de trouver une éclaircie.

 

 

Voir des aurores pendant une semaine, n'est-ce pas trop ?


Il nous tient à cœur de partager notre passion et de vous permettre d’observer cet incroyable et surnaturel spectacle que la nature nous offre. Nous n’avons donc pas choisi la facilité : nous vous proposons un séjour d’une semaine complète pour augmenter vos chances d’observer des aurores.

En ne partant que 3-4 jours, il y a un risque non négligeable de ne pas en observer (soit à cause d’une activité aurorale trop faible, soit à cause d’une mauvaise météo cachant le ciel et les aurores). Partir une semaine, c’est être presque certain d’en observer au moins une fois, et probablement durant plusieurs soirées (mais gardez en tête que seule la nature décidera…). Les aurores boréales sont toutes différentes, chaque soirée sera unique.

De plus, nous estimons qu’il faut une semaine pour profiter pleinement de la Laponie (repos, balades, activités typiques, etc.).

 

 

 

Quelle est la taille du groupe ?


Ici, pas de tourisme de masse. Nous proposons un séjour à « taille humaine ». Le groupe est composé d’au maximum 8 personnes, plus le guide (Jérôme).

 

 

 

Comment se déroule le séjour ?


Retrouvez sur cette page la description du séjour Chasse aux aurores boréales.

 

 

 

Où se déroule le séjour ?


Camp de base Aventures BoréalesNous sommes basés dans l’arctique, à 200 kilomètres au dessus du cercle polaire, et plus précisément sur le territoire d’Enontekiö, dans le nord-ouest de la Finlande.
Cette langue de terre coincée entre la Norvège et la Suède est considérée comme « la vraie Laponie ». Sur sa superficie de presque 8 400 Km² vivent environ 1 900 habitants, et 20 000 rennes. C’est également dans cette région de Laponie que tombent habituellement les premières neiges de la saison (fin septembre/début octobre).

C’est après avoir découvert la partie nord de la Laponie, dans tous les sens, en Finlande, Suède et Norvège, que nous avons décidé de nous baser à cet endroit typique, particulièrement authentique, pour vous y recevoir. C’est pour nous l’endroit parfait : les paysages y sont variés et magnifiques et correspondent à l’image que l’on a de la Laponie, le village est ni trop petit ni trop grand, il est chaleureux et accueillant, et ici on est loin du tourisme de masse. Vous y trouverez différents commerces et de nombreuses activités possibles (voir la page Activités).

 

 

 

Quand dois-je prendre mon billet d'avion, et pour quel aéroport ?


Vous devez réserver votre billet d’avion uniquement quand nous vous avons confirmé votre réservation et indiqué par émail à quel aéroport et sur quel vol arriver et repartir. Nous le faisons généralement courant juillet ou aout, quand les vols qui nous intéressent sont enfin disponibles.

Pour permettre aux personnes venant de province de voyager en une seule journée, le vol d’arrivée sera en fin de journée ( aux environs de 21h30). Le vol de retour sera en matinée, généralement celui de 10h. L’aéroport d’arrivée et de départ est généralement celui de Kittila (code aéroport KTT ou EFKT) ; si ça doit en être un autre, nous vous en informerons lors de nos échanges pour préparer votre réservation.

Il n’existe pas de vol direct. Il y a au moins 1 escale, à Helsinki.

Une fois arrivés à l’aéroport, il nous restera 2h de route pour arriver au village (ou plus, si nous pouvons observer des aurores dès ce premier soir).

Nous vous invitons à retrouver nos conseils et informations sur la page « Réserver votre billet d’avion« .

Nous ne pourrons pas venir vous chercher à un autre aéroport et/ou un autre horaire que ceux que nous vous aurons indiqués lors de la réservation.

Voici la salle d’arrivée de l’aéroport de Kittila.

Hall d'arrivée, aéroport de Kittila

 

 

 

A partir de quel âge ?


L’activité principale de ce séjour est la chasse aux aurores. En général, nous sortirons les observer entre 19h30 et 20h, et nous rentrerons vers minuit. En cas d’activité aurorale importante, nous pourrons rentrer bien plus tard dans la nuit.

Dans ces conditions, il faut être capable de patienter, dans le froid (dehors, ou à l’abri dans le véhicule), mais aussi d’avoir la volonté et l’intérêt d’observer des aurores à plusieurs reprises durant plusieurs soirées. C’est pour ces raisons que nous estimons l’âge minimal à 12 ans.

 

 

 

Quels animaux pouvons nous croiser ?


La Laponie est habitée par de nombreux animaux, même durant l’hiver. Pendant votre séjour, vous pourrez croiser des rennes (très nombreux), des renards, des lièvres arctiques, des lagopèdes des saules ou alpins (perdrix des neiges), et peut-être des chouettes arctiques et des hermines lapones. Quasi impossible à croiser, vous pourrez chercher des élans ou des renards arctiques (blancs).

Profitez-en pour voir nos photos sur cette page.

 

 

 

Quelle est la meilleure période pour venir dans le nord de la Laponie ?


On peut considérer que l’hiver est découpé en plusieurs phases. A nos yeux, toutes ces périodes sont différentes et intéressantes. Toutes les semaines que nous vous proposons sont propices à l’observation des aurores boréales, de la première à la dernière (nous nous arrêtons avant que les conditions de luminosité ne soient plus suffisantes en soirée).

  • Novembre : l’hiver est arrivé depuis quelques semaines, la neige continue de recouvrir les paysages, les journées se raccourcissent. Les températures ne sont pas encore trop basses, mais peuvent passer sous les -20°c. C’est mi-novembre que, normalement, les lacs sont suffisamment gelés pour que l’on puisse se déplacer dessus, à pied, en ski, en motoneige ou en chiens de traineau.
  • Fin novembre à mi janvier, le soleil ne se lève plus au dessus de l’horizon (à notre latitude, du 23 novembre au 15 janvier), c’est la « nuit polaire » (voir plus bas). C’est au solstice d’hiver (21 décembre) que les journées sont les plus courtes. Ce phénomène participe particulièrement au dépaysement et à l’ambiance de la Laponie en hiver… Pour nous, c’est à connaitre au moins une fois dans une vie.
  • Décembre : certains jours, les -40°c peuvent être atteints, et il n’est pas impossible qu’il fasse encore plus froid. La lumière et les couleurs sont magnifiques.
  • C’est en janvier, quand les journées se rallongent et sous l’effet du froid polaire, que la lumière est la plus belle. De magnifiques dégradés de couleurs remplissent le ciel, souvent de l’orange/rouge dans un coin du ciel, au bleu azur dans l’autre. Certains jours, les -40°c peuvent être atteints, et il n’est pas impossible qu’il fasse encore plus froid. C’est aux alentours du 15 janvier que le soleil réapparait à l’horizon, et c’est un moment important. Les arbres sont givrés pleins de neige, plâtrés.
  • En février : les journées se rallongent rapidement (1h d’ensoleillement par jour gagnée chaque semaine). Les températures peuvent encore descendre à -40°c. Les arbres sont normalement encore bien givrés et enneigés.
  • Mars : l’ensoleillement est bien présent, les températures se radoucissent avec de possibles températures positives durant quelques journées. Les arbres ne sont généralement plus plâtrés de neige/givre, mais peuvent toujours en avoir sur leurs branches.
  • Fin mars, le soleil se lève tôt (6h) et se couche plus tard (18h), permettant de profiter de longues journées ensoleillées, repoussant un peu la période de chasse aux aurores boréales. Jusqu’à la dernière semaine de mars, les conditions de luminosité sont très bonnes pour permettre l’observation d’aurores

Vous pouvez également choisir votre semaine en fonction de la présence de la lune dans le ciel, en fonction de vos goûts :

  • Sous la lune, les paysages enneigés ressortirons bien à l’œil nu et sur les photos, mais les aurores les plus faibles seront légèrement cachées par la luminosité de la lune.
  • Sans la lune, le ciel sera noir et profond permettant de profiter d’un ciel exceptionnellement sombre (absence de pollution lumineuse, air sec et très froid). Les aurores les plus faibles seront visibles.
En blanc, la présence de la lune dans le ciel en soirée pour l'hiver 2018-2019.

Le blanc indique la présence de la lune dans le ciel en soirée – hiver 2018-2019.

 

 

 

Quelles sont les températures en Laponie ?


Le froid est souvent votre principale source d’inquiétude. La Laponie est connue pour ses très basses températures. C’est courant décembre, janvier et février qu’il fait le plus froid : certains jours, la température peut descendre en dessous de -40°c ! Avant et après cette période, les températures varient entre -30°c et 0°c, voire un peu au dessus de 0°c en octobre et certains jours de mars.

Vous ne vous imaginez probablement pas être capables d’y aller et de supporter ce froid. Pourtant, c’est faisable. Ne vous empêchez pas de découvrir ce coin du monde car :

  • En Laponie finlandaise et suédoise, dans les terres, l’air est très sec, la sensation de froid n’est pas du tout la même qu’en France avec un air humide. Il est donc plus facile de tenir face à ce froid à température identique.
  • Nous avons rarement du vent.
  • Mais surtout, vous sortirez habillés et équipés en conséquence, avec des vêtements que nous vous prêtons (voir juste en dessous « Quels vêtements et équipement mettre dans la valise ? »).
  • Aussi, lorsque nous nous éloignerons du « camp de base » avec le véhicule, vous pourrez vous y abriter et vous y réchauffer tant que vous le désirez (le véhicule est équipé d’un chauffage auxiliaire).
  • Vous profiterez de boissons chaudes, et lors de certaines balades d’un moment autour d’un feu.

 

 

Quels vêtements et équipement mettre dans la valise ?

  • Vêtements : inutile de casser la tirelire pour s’équiper avec des vêtements orientés « froid polaire » que vous n’utiliserez probablement qu’une seule fois. Dans le cadre du séjour, nous vous fournissons des vêtements adaptés pour le grand froid de cette région du monde : combinaison avec capuche, moufles, chapka chaude et coupe vent et chaussures montantes, confortables et chaudes.
    Dans de rares cas il se peut, pour les personnes « fortes », que nous n’ayons pas de combinaison adaptée. N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.
    Prenez avec vous une écharpe chaude et/ou une cagoule pour vous protéger le cou et le bas du visage. Vous serez parés pour chasser les aurores et pour vos activités durant la journée ! 🙂 Pour les jours où les conditions ne nécessiterons pas d’enfiler la combinaison, pour votre arrivée et votre départ, prévoyez des vêtements orientés « sports de montagne en hiver » (pantalons et veste (avec capuche) de ski chauds et coupe vent. Si vous n’avez pas de tels vêtements, pensez à en emprunter à la famille, aux amis ou collègues. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre interrogation 🙂
  • De votre côté, vous devez emmener :
    – Sous-vêtements : PAS de coton (une fois humide, le vêtement est froid). Chaussettes fines + épaisses, collants, t-shirt à manche longues, si possible en laine mérinos (chaud, doux, anti-bactérien, sèche vite). Prendre le plus gros grammage possible pour plus de chaleur.
    – Veste en polaire, épaisse et chaude.
    – Pantalons en polaire, ou jogging épais et chaud – pour mettre sous la combinaison que nous vous prêtons, et par dessus le collant.
    – Si vous avez plusieurs t-shirts / collants / polaires, prenez les, vous pourrez enfiler plusieurs couches en cas de très basses températures.
    – Des sous-gants, surtout si vous comptez prendre des photos.
    – Une écharpe chaude (mais pas trop grosse/grande).
    – Vêtements classiques (pour les moments dans le logement).
  • Equipement : Pendant le séjour, nous vous prêtons également une lampe frontale, des raquettes à neige ainsi qu’un trépied haut de gamme stable et utilisable avec des gants.
Claire au retour du chiens de traineau, par -28°c

Claire au retour du chiens de traineau, par -28°c

 

 

Avez vous des sites à me conseiller pour l'achat de mon matériel ?


Contactez-nous, nous vous conseillerons au mieux.

 

 

Qu'est-ce que la nuit polaire ?


La nuit polaire est la période durant laquelle le soleil ne se lève plus au dessus de l’horizon. Ce phénomène se produit en arctique (et antarctique) durant l’hiver, au-delà du cercle polaire. C’est d’ailleurs la définition des 2 cercles polaires (arctique et antarctique) : c’est à partir de cette limite que le soleil ne se lève pas au dessus de l’horizon l’hiver ou ne se couche pas durant l’été (soleil de minuit) pendant au moins une journée.

Nous sommes basés à 200 Km au nord du cercle polaire arctique. Ici, la nuit polaire commence aux environs du 25 novembre, et se termine vers le 15 janvier. C’est le 21 décembre, au solstice d’hiver, que le phénomène est le plus fort. Durant la journée, le ciel est éclairé pendant quelques heures (entre 10h et 14h le 21 décembre).

Ce phénomène participe particulièrement au dépaysement et à l’ambiance de la Laponie en hiver… Pour nous, cette expérience unique est à connaitre au moins une fois dans une vie.

 

 

Est-ce que le séjour est réservé aux photographes ?


Absolument pas. Le séjour que nous vous proposons est orienté « chasse aux aurores boréales », ce n’est pas un stage photo. Nous vous conseillons même de ne pas passer trop de temps derrière l’appareil photo, pour pleinement profiter du spectacle.

Il est donc dédié aux personnes rêvant de voir des aurores. Vous pourrez bien entendu prendre tout le temps nécessaire pour les photographier et pourrez profiter (si vous en avez besoin) de mes conseils et de mon expérience de photographe pour améliorer vos prises de vue et souvenirs que vous rapporterez.

 

 

Quel niveau est-il nécessaire en photographie ?


Que vous soyez expert ou débutant, vous pourrez rapporter de jolis souvenirs de votre séjour. Si nécessaire, je serai à vos côtés pour vous aider, vous conseiller et vous expliquer quels réglages utiliser pour ces conditions particulières.

 

 

Quel matériel photo emmener ?


Inutile d’acheter ou d’emporter un trépied dans votre sac, nous vous en prêtons un de qualité, stable et utilisable avec des gants.

Concernant l’appareil photo : les compacts sont généralement trop limités, excepté quelques modèles « avancés » (réglages possibles pour la vitesse, l’ouverture, la sensibilité). Privilégiez un hybride ou un reflex. Avec l’évolution technologique, plus votre appareil est récent, plus il devrait être capable de monter en haute sensibilité. Si ce n’est pas le cas, il faudra jouer sur d’autres réglages.

Vérifiez que votre appareil propose un mode M (manuel), permettant de régler tous les paramètres (vitesse, ouverture et sensibilité). Vous pouvez, avant de venir, tester votre appareil dehors pendant la nuit : passez en mode M, réglez votre objectif en « grand angle », ouvrez le diaphragme au maximum, fixez la sensibilité (ISO, à 800 par exemple), puis la vitesse (temps de pose) à plusieurs secondes. Ces paramètres sont à ajuster en fonction de votre appareil, l’objectif et les conditions de luminosité.

Pour photographier des aurores boréales, il faut privilégier un objectif grand angle ou très grand angle (< 30mm) pour cadrer une grande partie du ciel. Plus votre objectif est lumineux, plus il captera de lumière et mieux ce sera (f/4 par exemple, ou encore mieux mais plus rare, f/2.8, f/1.8 ou f/1.4).

Nous pouvons vous prêter une télécommande à fil pour déclencher les prises de vue. Nous possédons ces télécommandes :
– RS-80N3 pour Canon
– RS-60E3 pour Canon
– MC-30 pour Nikon
– RM-VPR1 pour sony
– RM-UC1 pour Olympus
Utiliser une télécommande est beaucoup plus pratique dans le noir, et permet également de déclencher en ayant les mains au chaud dans les poches. Oubliez les télécommandes sans fil (radio ou infrarouge), avec le froid la pile risque de ne plus être capable d’alimenter la télécommande.

Emportez plusieurs batteries : 2 ou 3. Avec le froid, celle dans l’appareil va temporairement s’engourdir et votre appareil sera inutilisable. Vous pourrez donc jongler avec celles restées au chaud dans une poche intérieure.

Pensez à prendre des cartes mémoire de suffisante capacité.

 

 

Y a t-il un minimum de réservation pour assurer un séjour ?


Chaque séjour est garanti : il n’y a pas de réservation minimum par semaine. En vivant sur place, nous vous garantissons l’organisation de la semaine que vous choisirez, quel que soit le nombre de réservations.

 

 

A partir de quand est-il possible de faire du chiens de traineau ou de la motoneige ?


Pour ces activités, les lacs sont normalement suffisamment gelés mi-novembre. Dans de rares cas, il faut attendre fin novembre, voire début décembre. Les parcours disponibles dépendent de l’enneigement et du gel des lacs et cours d’eau.

 

 

Dois-je réserver à l'avance une sortie en chiens de traineau ?


Nous vous conseillons de réserver votre sortie chiens de traineau en même temps que votre séjour, car il est fort probable qu’il n’y ait plus de place disponible une fois sur place.

Nous organiserons ensemble, sur place, les autres activités (il est inutile de réserver à l’avance la motoneige, la rencontre avec l’éleveur de rennes, etc.).

 

 

 

Sera t'il possible de se connecter à internet ?


Une connexion à internet par WiFi est offerte et disponible dans tous les chalets.

 

 

Quelle est la monnaie locale ?


La Finlande fait partie de l’Union Européenne. La monnaie locale est l’Euro. Vous pourrez en tirer dans le centre du village.

 

 

Quelles sont les formules que vous proposez ?


Pour l’instant, nous faisons simple et nous tenons à une seule formule que nous maitrisons. Mais nous avons déjà quelques idées pour la suite… A suivre 🙂

 

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur Aventures Boréales ?


Nous vous invitons à lire notre page Qui sommes nous ? pour en apprendre plus sur Aventures Boréales, sur Céline et Jérôme. 🙂

 

 

Protection de votre paiement (Atout France / APST)


Certificat APST Aventures Boréales respecte la réglementation française. Aventures Boréales est immatriculée auprès d’Atout France depuis le 23 août 2016 sous le numéro d’immatriculation IM047160001.

Aventures Boréales est également adhérent de l’APST depuis le 6 juillet 2016.

Les sommes que vous versez sont protégées et garanties par l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme), notre « garant financier ».

 

 

Règlement du séjour - Moyens de paiement ?


Le règlement intégral du séjour doit être effectué à réception du bon de commande.

Vous avez la possibilité de régler le séjour par virement ou carte bancaire.

Tout paiement par carte bancaire entraîne un supplément de 1,7 % (CB, Visa, Mastercard) ou 3,5% (American Express).

 

 

Assurances assistance, annulation, multirisques


Il vous est possible de souscrire à une ou plusieurs assurances pour votre séjour. Assurances assistance, annulation ou multirisques, découvrez ce que notre assureur vous propose sur cette page.

 

 

Conditions Générales de Vente ?


Vous pouvez retrouver nos Conditions générales de Vente ici.

 

 

Formalités sanitaires et douanières


Les séjours se déroulent en Finlande, et exceptionnellement en Suède et/ou Norvège.

La Norvège ne reconnait pas les 5 ans additionnels de validité pour une carte française, une fois les 10 premières années passées. Il vous faudra soit une nouvelle carte d’identité, soit un passeport en cours de validité.

Les clients sont chargés d’accomplir les formalités sanitaires et douanières le cas échéant, pour la Finlande, la Suède et la Norvège, selon les modalités suivantes :

Nous vous conseillons de consulter, jusqu’au jour du départ, les sites :
https://www.pasteur.fr/fr
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

Si vous êtes ressortissant français, pensez à prendre avec vous votre carte européenne d’assurance maladie. Elle permet la prise en charge des soins dans les pays de l’UE. Vous pouvez la commander en ligne via le site Ameli.fr

 

 

© WWW.AVENTURES-BOREALES.COM